L’église Saint-Martin

Vierge et église - Slabbinck 2005 014

L’église Saint-Martin est le témoin d’un important pèlerinage à la Vierge.

Dans la deuxième moitié du XIIe siècle, une seconde paroisse voit le jour. Elle est vouée au culte de saint Géréon ou « Petit Acren ».
L’église Saint-Martin devient alors Acren Saint-Martin ou « Grand Acren ». Les deux paroisses sont finalement réunies en 1804 sous le régime français et la commune de « Deux-Acren » est créée.
En 1828, cette décision est confirmée par la destruction de Saint-Géréon. Saint-Martin devient la seule église de la paroisse et porte en souvenir deux coqs, symboles des deux paroisses originelles.
L’église est ensuite restaurée et agrandie entre 1869 et 1871 par E. Carpentier, architecte belœillois, qui ajoute la façade à tourelles, la première travée des nefs, etc.
L’édifice gothique se compose d’une tour, unique témoin d’une construction du XIIIe siècle. La nef date du XIVe et XVIe siècle.
Elle est bordée de deux collatéraux dont la dernière travée simule un transept. L’église comprend également un chœur du XIVe siècle et un étonnant porche sous toit à la Mansart.
L’intérieur de l’édifice n’est pas en reste, notez entre autres les culs-de-lampe sculptés de buste à tendance satirique ainsi que les fonts baptismaux datés du XIIe siècle.
L’Eglise est classée depuis le 4-01-1950.

L’église est ouverte tous les jours de 10h00 à 16h00.