Notre-Dame d’Acren

IMGP0941

Dans l’histoire de Notre-Dame d’Acren, il est relaté que « Quelques temps après l’événement de 1313, la statue sua d’une manière si abondante que les gouttes découlant de son visage étaient aussi grosses que des perles et aussi limpides que le cristal. On les recueillit dans un vase d’argent, en présence du curé, du clerc et de plusieurs personnes, témoins du prodige.

Les registres de la paroisse ne mentionnent pas la date de ce nouveau prodige, mais ils relatent que le 17 février 1346, un vendredi, pendant que le prêtre offrait le Saint Sacrifice de la messe, il vit, au moment de la consécration, du sang couler de la narine droite de la statue. (…) »

Ce sang fut recueilli sur un linge et déposé dans un reliquaire.

Ce fait miraculeux est vénéré chaque année, le 17 février, sous le nom de « Dix-Septième » et rassemble environ mille pèlerins

Le programme s’établit comme suit, chaque année :

  • Du 8 au 16 février : 9 jours de neuvaine (prière du chapelet et eucharistie)
  • Le 17 février : Eucharisties à 10h30 et à 18h00. Chapelet à 16h00
  • Le 19 février : Journée d’Adoration paroissiale. Début à 09h00 et fin à 19h00 par l’Eucharistie.

La Procession

Chaque année, le premier dimanche de mai, a lieu la Procession en l’honneur de Notre-Dame d’Acren